Anigo rentre à Marseille pour être entendu par la police

Anigo rentre à Marseille pour être entendu par la police

Photo Icon Sport

Tandis que Vincent Labrune, Jean-Claude Dassier et Pape Diouf sont toujours en garde à vue ce mercredi matin dans le cadre d’une affaire liée à des commissions douteuses qui auraient été versées lors de transferts, José Anigo entre dans la danse. Vivant actuellement au Maroc, l’ancien entraîneur et directeur sportif de l’Olympique de Marseille annonce dans l’Equipe qu’il souhaite revenir dans la cité phocéenne afin d’être à son tour entendu par les enquêteurs, et même place en garde à vue s'il le faut.

« Je veux venir et être entendu même si je dois passer deux jours en garde à vue. On peut regarder tous les comptes, chercher partout si j'ai de l'argent. J'en ai tellement marre de toutes ces histoires que je veux que ça se finisse. Je suis sur une période de reconstruction après avoir touché le fond moralement. Je n'en peux plus de tout ça, explique, dans le quotidien sportif, José Anigo, qui s’étonne d’ailleurs que la police se soit présentée mardi matin à son domicile marseillais, alors qu’il vit au Maroc de manière très officielle et sans se cacher. Je suis au Maroc, et tout le monde le sait. Le juge est au courant puisque je l'ai toujours signalé pour éviter des problèmes s'il y avait un souci et s'il y avait du nouveau pour mon fils. »

Share