Anigo est en Afrique et a une riche idée pour l'OM

Anigo est en Afrique et a une riche idée pour l'OM

Photo Icon Sport

Manager, recruteur, dirigeant, entraineur, José Anigo a cumulé les fonctions ces dernières années à l’OM, et cela s’est terminé par une dernière saison très douloureuse, sur le plan personnel puisqu’il a réussi à se mettre le public du Vélodrome à dos, sportif car les résultats n’ont pas été au rendez-vous, et relationnel puisqu’il a été ensuite écarté par Vincent Labrune. Néanmoins, l’ancien minot préfère aussi parler d’un choix de sa part de recommencer au calme, loin de la Provence. Sur Canal+, Anigo a ainsi fait savoir qu’il prenait son rôle de recruteur de l’OM en Afrique très au sérieux, militant même pour exploiter les pépites de ce continent à travers un partenariat plus développé et plus ambitieux.  

« Je n’étais plus heureux, il n’y a pas qu’un banc de touche au Vélodrome, il y a différentes fonctions dans un club, j’ai retrouvé de la tranquillité sur le continent africain. Ce que je suis venu voir ici, c’est le joueur différent, qui donne un peu plus que les autres. Je voulais comparer les meilleurs chez nous, et les meilleurs ici. Il y a trois-quatre pépites qui pourraient aller très haut, si on creuse un peu, on va trouver ce qu’il faut. Il serait utile d’avoir une académie sur le continent africain, regrouper les meilleurs ici au lieu de les faire venir en France… À partir du moment où mon président me dit oui, ça va partir très vite. Je ne vois pas comment un projet comme ça peut échapper à un club comme le nôtre. Si tu crées un centre de formation OM ici, le club frappe un grand coup, ça développe l’image du club, il n’y a pas que la France, il faut s’ouvrir, c’est fou la notoriété que le club a ici », a fait savoir José Anigo. Mais pour l’heure, Vincent Labrune, ravi du management de Marcelo Bielsa, et sachant que ce dernier a déjà prévenu qu’il n’était pas une priorité pour lui de recruter des joueurs africains, est loin d’avoir dit oui au projet de José Anigo.

Share