Affaire des comptes de l’OM : Bernès perd les parts de sa société

Affaire des comptes de l’OM : Bernès perd les parts de sa société

Photo Icon Sport

Condamné à régler un montant de 15 millions d’euros depuis l’affaire des comptes de l’Olympique de Marseille en 1998, l’agent Jean-Pierre Bernès n’a pas obtenu gain de cause en appel. 

Le verdict est confirmé pour Jean-Pierre Bernès, contraint de payer les 15 millions d’euros réclamés lors de sa condamnation dans le cadre de l’affaire des comptes de l’OM à la fin des années 90. Une sanction que l’agent a toujours contestée, affirmant que l’administrateur judiciaire avait volontairement oublié l’implication de Bernard Tapie. Mais la cour d’appel d’Aix-en-Provence a tranché, les parts de Bernès dans sa société d’agents, Foot Conseil, seront saisies.

« Jean-Pierre Bernès n’a d’aucune manière mis à profit les délais de paiement qu’il avait sollicités (…) alors que les ressources que lui procure son activité le lui auraient largement permis, et pour des montants substantiels », a estimé la cour qui accuse l’agent d’avoir tenté de « se soustraire durablement à l’exécution de la condamnation prononcée à son encontre ». A noter que l’administrateur judiciaire Michel Gillibert, chargé de récupérer les parts saisies, est actuellement mis en examen pour tentative d’extorsion de fonds contre… Bernès !

Share