Abonnements en virage, l'OM pourrait passer en force

Abonnements en virage, l'OM pourrait passer en force

Photo Icon Sport

Alors que l’Olympique de Marseille était sur le point de récupérer la vente des abonnements en virages, les associations de supporters se rebellent. Du coup, le club pourrait tenter un passage en force.

La prise de conscience n’avait pas tardé. Après les incidents du match entre Marseille et Lyon en septembre dernier, Vincent Labrune avait immédiatement pris les mesures qui s’imposaient. Parmi elles, la récupération de la gestion des abonnements en virages, ce à quoi les ultras ne s’opposaient pas. Une réunion avait même été organisée le 18 décembre afin de conclure l’accord définitif. Oui mais voilà, l’absence du président de l’OM avait provoqué la colère mais surtout les doutes des supporters. 

Résultat, quelques semaines plus tard, ce sont toutes les associations de fans qui remettent cette mesure en cause et qui sont prêtes à contrecarrer les plans du club phocéen. « Si on signe cette convention, c'est notre arrêt de mort, lâchait le représentant des Dodger’s, Christian Cataldo, dans L’Equipe. C'est eux ou nous. La guerre est déclarée. » En effet, sans l’accord des ultras, l’OM pourrait tout de même s’approprier la vente de ces abonnements, indique La Provence, qui rappelle bien évidemment que le club cède chaque année la gestion de la vente des abonnements en virage aux supporters, mais peut récupérer cette opération à son bon vouloir. Une tentative qui ne calmerait pas les ultras, au contraire...

Share