A l'OM, Bielsa et Labrune évitent de croiser les lofteurs

A l'OM, Bielsa et Labrune évitent de croiser les lofteurs

Photo Icon Sport

Depuis mardi, l’Olympique de Marseille a vu revenir les joueurs mis à l’écart de force par Marcelo Bielsa, lequel avait prévenu Vincent Labrune qu’il ne voulait pas voir dans son groupe quelques éléments de l’effectif de la saison passée. Parmi les « bannis » du nouvel entraîneur, Modou Sougou, lequel s’entraîne donc avec la CFA2 de l’OM. Au quotidien, l’attaquant est clairement tenu à l’écart de ses coéquipiers, mais il avoue vivre cela avec philosophie, espérant quand même qu’une solution soit trouvée à cette situation compliquée pour tout le monde.

« Si l’on croise Marcelo Bielsa et son groupe ? Jamais. Tout est fait pour qu’on ne se voie pas. Nous n’avons aucun contact, je n’ai dialogué ni avec Bielsa ni avec le président Vincent Labrune. J’ai juste croisé André-Pierre Gignac sur le parking de la Commanderie, c’était sympa, il a crié : Oh mon Sougou à moi !, raconte, dans le Parisien, l’attaquant prêté la saison passée à Evian Thonon Gaillard et qui reste zen face à cette situation forcément inconfortable pour un footballeur professionnel. A l’exception de Billel Omrani, qui est jeune et innocent, nous ne sommes pas des perdreaux de l’année. On rigole, on connaît notre valeur, ce sont des histoires qui arrivent dans le foot. Tout n’est pas rose dans ce métier. On voit l’argent du foot,mais pas le reste. On souffre, nous sommes des soldats. »

Pour l’instant, à l’exception de Florian Raspentino qui a signé à Caen, les autres lofteurs de l’Olympique de Marseille n’ont pas encore trouvé un club susceptible de leur offrir une échappatoire lors de ce mercato, même si l’OM s’active.

Share