500ME pour l'OM et le Vélodrome, ce sera non

500ME pour l'OM et le Vélodrome, ce sera non

Photo Icon Sport

Depuis lundi, et même si l’OM a démenti, la vente du club phocéen est revenue au premier plan de l’actualité du côté de Marseille. Ce mercredi, La Provence a tenté d’estimer le prix de vente du club phocéen, mais également du Vélodrome, au cas où le richissime Prince Al-Walid Bin Talal Bin Abdelaziz Al-Saoud se décidait à faire une offre financière pour les deux, ce que ses moyens lui permettent sans mettre dans le rouge sa fortune. Selon le quotidien régional, la valeur de l’Olympique de Marseille, compte tenu de son effectif et de ses installations, pourrait atteindre près de 150ME, là où le PSG avait été vendu la moitié à Qatar Sports Investments. 

Concernant le Vélodrome, qui n’appartient par à l’OM mais à la municipalité, laquelle a confié sa gestion à Arema pour 31 ans, on parle d’une somme proche cette fois de 350ME, soit un total de 500ME pour le « lot » OM-Vélodrome. Mais cette possibilité est déjà tuée dans l’oeuf, puisque le maire de Marseille a répété que vendre le stade était juste impossible tant qu’il serait en poste, tandis que du côté d’Arema, en charge du Vélodrome, un responsable a indiqué à la Provence que « le sujet n’a jamais été évoqué ». De quoi calmer, au moins pour un temps, ces rumeurs récurrentes. 

Share