Lorient : Rémi Garde regrette le mensonge de Loïc Féry et le tacle

Lorient : Rémi Garde regrette le mensonge de Loïc Féry et le tacle

Photo Icon Sport

Dimanche, la situation du FC Lorient a été au coeur de toutes les attentions, puisqu'en quelques heures Rémi Garde est passé de grandissime favori pour devenir l'entraîneur des Merlus à celui de coach qui a refusé l'offre de Loïc Féry. Car l'ancien coach de l'OL et d'Aston Villa a clairement fait savoir qu'il avait été contacté par le club breton mais qu'il avait refusé l'offre de rendez-vous transmise par Lorient. 

Mais ce lundi, dans L'Equipe, le président du FC Lorient dément fermement avoir pensé à Rémi Garde pour succéder à Sylvain Ripoll. « Les noms ont tendance à fleurir dans la presse, dont certains que l'on n'a pas contactés, comme Rémi Garde. D'autres ne sont pas sortis, affirme Loïc Féry, balayant visiblement d’un revers de la main les propos du technicien Et le patron des Merlus de préciser. Nous n'avons pas d'ordre de priorité. On souhaite qu'il y ait une certaine continuité technique et la stabilité du staff actuel est une priorité. Bien que l'objectif soit le maintien, on veut aussi quelqu'un qui soit complètement lié au destin du club, même en cas de descente en L2. » 

Réagissant à ces propos de Loïc Féry, Rémi Garde a mis les pendules à l'heure et sans ménagement. « Effectivement, je ne n'ai jamais rencontré, ni parlé à ce monsieur (Ndlr : Loïc Féry). Mais le FC Lorient m'a bien contacté. Vendredi matin, Alex Hayes, son vice-président, m'a envoyé un texto. Je l'ai rappelé dans l'après-midi, par correction, et nous avons discuté très cordialement durant cinq minutes. Il m'a exposé le projet du club, mais je lui ai dit que ça ne m'intéressait pas et que ma priorité, aujourd'hui, était l'étranger. Alors si Monsieur Féry ne sait pas ce que fait son vice-président, je suis très content de ne pas aller à Lorient », a confié, sur le site de l’Equipe, Rémi Garde. Et bam.  

Share