Le synthétique de Lorient fausse-t-il le football ?

Le synthétique de Lorient fausse-t-il le football ?

Photo Icon Sport

Pour de nombreuses raisons, le PSG pourrait souffrir ce samedi à l’occasion de son déplacement à Lorient.

Tout d’abord parce que les Merlus reviennent très bien après un début de saison catastrophique, ensuite parce que le PSG a toujours un peu de mal après les trêves internationales et les longs déplacements de ses joueurs. Enfin parce que les matchs sur synthétique font toujours un peu peur aux entraineurs, dont les joueurs ne sont pas habitués à cette surface plus exigeante pour les articulations. Coach de Montpellier, Rolland Courbis a ressorti le discours habituel des coachs adverses avant cette rencontre, dénonçant cette pelouse synthétique qui « fausse » le match selon lui. 

« Tu as une équipe de Lorient qui a le vent en poupe et la connaissance de ce terrain totalement différent. Tout est différent et même faussé. Plus les risques de blessures qui t’inquiètent puisque les rotations ne sont pas les mêmes, les courses ne sont pas les mêmes, la coordination est différente, les rebonds, les dosages dans les passes… Alors, c’est sûr qu’avec le niveau technique des joueurs du PSG, ils peuvent s’adapter. Mais battre Lorient à Lorient, ce n’est pas aussi simple que ça! Moi, je dis attention au piège. Et ce ne serait pas un drame si le PSG perdait, cela ne ferait que réduire l’écart entre le premier et le deuxième », a souligné le consultant de RMC, qui fait partie de ceux qui militent pour le retour d’une pelouse naturelle au Moustoir. Pourtant, des études menées en Scandinavie sur plusieurs saisons n’ont pas recensé plus de blessures sur synthétique que sur pelouse. Et difficile de dire que les Merlus tirent avantage de ce terrain, eux qui étaient la 17e équipe à domicile la saison passée, avec six victoires en 19 matchs. Et pour finir, beaucoup semblent avoir oublié l’état de la pelouse du Moustoir avant le passage au synthétique, qui était un véritable bourbier pendant la majeure partie de la saison, en raison des intempéries et de la situation du stade dans une zone très peu fertile pour la pousse de la pelouse. Toutefois, dans les années à venir, étant donné la faible qualité des pelouses en France, l’arrivée des pelouses hybrides devrait bien finir par mettre tout le monde d’accord. 

Share