A cause du PSG, Guerreiro a la rage contre Lorient

A cause du PSG, Guerreiro a la rage contre Lorient

Photo Icon Sport

Longtemps convoité par le Paris Saint-Germain cet été, Raphaël Guerreiro est finalement resté à Lorient. En cause, le montant demandé par le président Loïc Féry. 

Layvin Kurzawa n’était pas la priorité du Paris Saint-Germain. En effet, pour compenser le départ de Lucas Digne à la Roma, le club de la capitale avait auparavant pensé à recruter Raphaël Guerreiro. Cela tombait bien puisque le latéral gauche de Lorient souhaitait franchir un cap. Oui mais voilà, le président du club breton Loïc Féry a fait monter les enchères jusqu’à 15 millions d’euros, ce qui a fini par agacer la direction parisienne, ainsi que l’international portugais.

« Si je suis étonné et agacé que mon président ait estimé que je valais un Layvin Kurzawa ou Lucas Digne ? Au vu de ma saison, il pouvait peut-être le dire. Je trouvais ça gentil, ça me flattait. Mais je me disais aussi : "Putain, c'est beaucoup quand même. Je ne vaux pas quinze millions d'euros ! Ça va être compliqué..." Selon moi, mon juste prix n'était pas au-dessus de dix millions, c'est sûr. Huit millions d'euros, pour un jeune défenseur de Ligue 1, ça me semblait déjà très bien. Et c'était une belle occasion d'aller dans un grand club », a estimé le défenseur de 21 ans dans L’Equipe

Guerreiro a mal digéré son mercato

« Mais mon club demandait plus. Pourtant, avant la fin de la saison, ils m'avaient dit qu'ils me lâcheraient à hauteur de 7M€, a raconté l’ancien Caennais. Mais après, j'ai entendu 10M€, puis 15M€... Ils voulaient un record. Ça a été dur pour moi car j'avais envie de voir ailleurs. » Mais comme Digne et Kurzawa, Guerreiro aurait probablement perdu sa place en sélection à force de rester dans l’ombre de Maxwell au PSG. Pas forcément une bonne idée à quelques mois de l’Euro 2016…

Share