LOSC : Boufal redistribue les cartes au mercato

LOSC : Boufal redistribue les cartes au mercato

Photo Icon Sport

Le mercato de Lille est pour l'instant figé, car après quelques emplettes le LOSC doit désormais vendre pour acheter. Et en haut de la liste des départs attendus, on trouve bien entendu Sofiane Boufal. Opéré du ménisque au mois de mai, le milieu offensif lillois ne reprendra la compétition que début septembre, mais il a bien compris que son avenir lors de ce marché estival des transferts suscitait l'attention. Cependant, pour l'international marocain il n'y a pas réellement d'urgence à partir, même si du côté de Lille on lui a donné un bon de sortie. Sofiane Boufal va étudier les offres qui lui sont parvenues, mais ne partira pas pour n'importe où.

« Maintenant que je suis revenu et que mon genou va beaucoup mieux, je vais pouvoir commencer à regarder les offres et les propositions qui se présentent (…) Je ne me prends pas la tête car cela ne me dérangerait pas de rester à Lille. Je ne suis pas obnubilé par un départ. Je pense surtout à bien me soigner et si je dois rester à Lille, je resterai avec grand plaisir. Personnellement, je n'ai jamais dit que je quitterai le LOSC. Ce n'est pas une parole qui est sortie de ma bouche. Après, bien sûr, si un club se présente et qu'il y a une proposition qui rend tout le monde gagnant, on en discutera tous ensemble. Mais si toutes les conditions pour un transfert ne sont pas réunies, cela ne me dérangerait pas de rester à Lille (…) Mes relations avec le club et le coach sont claires et détendues. Lille ne me pousse pas vers la sortie et n'affiche pas son souhait que je parte à tout prix. J'en ai discuté avec le coach et ça ne le dérangerait vraiment pas que je reste à Lille (sourire) (…) Je sais que je peux encore progresser dans de nombreux domaines. Pour le reste, je n'ai pas un Championnat ou un club préféré. C'est plus le projet et le discours d'un coach qui peuvent m'aider à faire un choix », explique, dans L’Equipe, Sofiane Boufal, visiblement pas décidé à partir coûte que coûte, même si forcément il sait bien que cela pourrait arranger les dirigeants du LOSC sur le plan financier. Il faut désormais trouver le club qui pourrait lui convenir. Et c’est une autre affaire.

Share