Il n'y a pas de chasse au Renard à Lille

Il n'y a pas de chasse au Renard à Lille

Photo Icon Sport

En recrutant Hervé Renard afin de remplacer René Girard, Lille espérait probablement faire mieux que ce début de saison décevant avec surtout un football pas vraiment emballant. Après onze journées de Ligue 1, le LOSC pointe à une médiocre onzième place avec onze points, et seulement six buts marqués, soit la deuxième pire attaque du championnat, juste derrière Troyes. Ajoutez à cela les propos pour le moins maladroits d’Hervé Renard qui avant la réception de l’OM a déclaré qu’il se verrait bien entraîner Marseille, considérant Lille comme un tremplin. Et forcément on pourrait commencer à craindre que la pression s’installe sur les épaules de l’entraîneur lillois. Du côté des dirigeants, on dément un éventuel début de crise au LOSC. 

Renard n'est pas menacé à Lille

« On n'est pas satisfaits du début de saison, mais pas inquiets non plus. Après, si on perd contre Nice et Bastia, le discours sera plus alarmiste. Mais avec un effectif au complet, l'équipe peut terminer dans les dix première (…) Les propos d’Hervé Renard ? Il y a un peu de maladresse. Hervé est honnête et cash. On ne peut pas empêcher les gens d'avoir de l'ambition. Mais il est dans le projet du club et il travaille », a confié, dans l’Equipe, Jean-Michel Vandamme, directeur général adjoint du LOSC. 

Share