Nguemo s’est fait balader par Martel à Lens

Nguemo s’est fait balader par Martel à Lens

Photo Icon Sport

Libre de tout contrat après son départ de Bordeaux l’été dernier, Landry Nguemo avait fini par s’entendre avec Lens avant que la DNCG ne bloque l’opération en raison des problèmes financiers du club. Mais alors que le Camerounais pensait devoir patienter quelques jours en s’entraînant avec le groupe sang et or, son calvaire a finalement duré des mois. Et tout ça pour rien ! Car lorsque le RCL a été autorisé à homologuer certains contrats, celui de Nguemo ne faisait plus partie des plans de Gervais Martel. C’est pourquoi la recrue de l’AS Saint-Etienne éprouve une certaine rancune envers le président lensois.

« Le lendemain de ma signature, la décision de la DNCG est tombée. Les dirigeants du club m’ont tout de suite rassuré et m’ont dit : ‘Ce n’est rien, ça va se résoudre rapidement, le propriétaire a déjà mis de l’argent'. C’est ce qui a fait que je suis resté… en attendant qu’il verse les quatre millions d’euros, a raconté le milieu de terrain au magazine Surface. (…) De septembre à octobre, le président Gervais Martel faisait des allers-retours à Bakou. A chaque fois, il y avait un retour positif : il avait vu Untel… mais il y avait toujours un problème. L’argent a enfin fini par arriver. Mais la DNCG ne pouvait pas homologuer tous les contrats. Du coup, je suis immédiatement parti. Antoine Kombouaré, lui, était déçu : il aurait aimé que je reste avec eux. » Hafiz Mammadov a donc embobiné Martel qui a baladé Nguemo, lequel s’est vengé en marquant face à Lens (3-3, 24e journée).

Share