Lens, un relégable qui fait peur

Lens, un relégable qui fait peur

Photo Icon Sport

Antoine Kombouaré, entraineur de Lens, après le nul 3-3 à Saint-Etienne : « Ce match ressemble beaucoup à ce que nous faisons en ce moment. Nous sommes capables de bousculer tous nos adversaires. Nous faisons peur. Nous avons beaucoup de situations. Cela ne voulait pas sourire jusqu'à présent. Il faut croire que c'était pour les deux équipes, car Saint-Etienne marque trois buts. Christophe (Galtier) doit aussi se poser les mêmes questions mis à part que, lorsque vous menez 2-0, il est très rare de voir l'adversaire revenir au score. Il va dire qu'il a gagné un point, alors que j'en ai perdu deux. Le but de Yoann Touzghar nous a relancés. Il est entré dans notre bonne période. Son premier but a fait beaucoup de bien à l'équipe. Il est allé le chercher tout seul. Il faut être régulier dans les performances. C'est ce que j'attends de lui et pour toute l'équipe. Les joueurs ont été payés de leurs efforts, mais la grosse déception, c'est d'avoir marqué trois buts à Saint-Etienne, nous menions 3-2 à 13 minutes de la fin. Le match aurait dû être plié. Je suis content pour Mevlut Erding, que j'ai eu (à Paris) ou Landry Nguemo que nous voulions prendre l'été dernier. C'est la vie »

Share