Lens espère avoir été un bon sparring-partner pour le PSG

Lens espère avoir été un bon sparring-partner pour le PSG

Photo Icon Sport

Antoine Kombouaré, entraîneur de Lens, après la défaite 4-1 contre le PSG : « A 2-1 l'espoir est revenu forcément, d'autant plus que l'on savait que Paris avait la tête à Chelsea. C'était notre seule chance. On a beaucoup subi, ce coup-franc nous a fait très mal. Paris ce soir c'est un rouleau-compresseur. Quand ils décident d'accélérer... Ils font un travail de sape, on ne peut qu'en subir les conséquences. Cela été un match d'entraînement pour eux, espérons que cela leur serve mercredi. Il nous reste très peu de chances de nous sauver, mais il en reste. On fera le boulot jusqu'au bout. Le week-end prochain on reçoit Toulouse, c'est le match à gagner pour relancer la machine, le match le plus important n'était pas celui d'aujourd'hui. L'équipe a beaucoup donné en première partie de saison, pour beaucoup c'était la découverte de la L1, mais on a un effectif très restreint, donc peu de possibilité de faire tourner. Il y a pas mal de matchs qu'on n'a pas pu gagner en ne passant pas loin, mais en commettant des erreurs, c'est un tout. On demande beaucoup à ce groupe. Toulouse est notre dernier espoir, mais on ne veut pas faire pitié, surtout pas ».

Share