Le drame de Dropped a ramené Lens à la réalité

Le drame de Dropped a ramené Lens à la réalité

Photo Icon Sport

Lens joue ce samedi un match crucial contre Toulouse dans la bataille menée par le club nordiste pour se maintenir. Si le RCL ne gagnait pas face au TFC, ses chances de rester dans l’élite seraient réduites à zéro ou presque. Mais Antoine Kombouaré a tenu à rappeler à ses joueurs que tout cela ne devait pas faire l’objet d’une dramatisation extrême, la triste actualité de la semaine et le décès de Camille Muffat, Florence Arthaud et Alexis Vastine ayant relativisé le reste. Sans en faire des tonnes, le coach du RC Lens a voulu que chacun prenne conscience que cela n’était que du football et qu’il ne fallait pas en faire une question de vie ou de mort.

« J'ai dit aux jeunes, vendredi matin qu'il fallait penser aux champions qui viennent de nous quitter, qu'on n'avait pas le droit de se plaindre. Quand on est père, je ne sais pas comment on peut se relever d'une telle catastrophe. À l'entraînement, les joueurs ont toujours la banane. Personne ne traîne des pieds. Je ne ressens pas de lassitude », a reconnu Antoine Kombouaré, qui espère que ce samedi vers 22 heures les joueurs et les supporters auront retrouvé enfin un petit peu le sourire.

Share