Kombouaré n'est pas une pleureuse à Lens

Kombouaré n'est pas une pleureuse à Lens

Photo Icon Sport

Deux défaites pour commencer le championnat, une interdiction de recrutement qui bloque le mercato, pas de réaction de la part d’Hafiz Mammadov… Tout est fait pour qu’Antoine Kombouaré perde son sang-froid, lui qui avait cessé d’entraîner le RC Lens tant que le club n’était pas certain d’évoluer en Ligue 1. Et pour ne rien arranger, le média azéri Sportinfo affirmait que l’ancien coach du PSG était prêt à démissionner s’il n’obtenait pas des garanties financières. Une rumeur vite balayée par l’entraîneur des Sang et Or, motivé à l’idée de s’en sortir avec les moyens du bord.

« C’est mal me connaître, a assuré Kombouaré en conférence de presse. Entre toutes les rumeurs, les questions que les gens se posent… j’espère juste qu’on me juge sur ce que je fais. Les paroles, c’est du vent ! Moi, je le dis clairement : je suis heureux à Lens et j’ai envie de voir Lens gagner ! Le mercato ? Je n’ai pas de recrue donc je me focalise sur mon travail et les joueurs présents. Pour le reste, nous disposons encore d’une dizaine de jours. Dès lors, je n’ai pas d’avis sur le sujet, car je m’intéresse avant tout au présent et donc à ce match de dimanche à Lyon. Avec zéro point sur six possibles, je veux voir comment mon équipe va réagir. Mais je n’affiche pas d’état d’âme pour autant par rapport au recrutement. Je regarde d’abord le quotidien. Gervais Martel et Hafiz Mammadov doivent faire le travail. Moi, je ne vais pas pleurer. Je fais confiance aux dirigeants et j’espère que l’argent va arriver. Ils ont encore du temps. Moi, je ne peux pas faire plus et je ne me pose pas de questions. » 

Share