Kombouaré furieux contre les patrons du RC Lens

Kombouaré furieux contre les patrons du RC Lens

Photo Icon Sport

Gervais Martel a beau se montrer rassurant, il n’empêche que le RC Lens risque bien de rester en Ligue 2, après avoir gagné sa place dans l’élite du football français la saison dernière. Le club nordiste ne présente pas les garanties financières suffisantes pour la DNCG, dont la commission d’appel a confirmé la première décision. La faute à une somme de 10 millions d’euros qui n’aurait pas été virée à temps. Dans ces conditions, Antoine Kombouaré avait prévenu, il ne reprendra pas ses fonctions d’entraîneur du RCL tant que les Sang et Or ne seront pas officiellement maintenus en L1. Et à en juger par ses dernières déclarations sur les ondes de RTL, l’ancien coach parisien semble déterminé à aller au bout de ses idées malgré les belles paroles de son président.

« Malheureusement en France il y a des règles. On ne peut que respecter la décision de la DNCG. Il faut maintenant que nous, les dirigeants et l'actionnaire, nous fassions le boulot, a réagi Kombouaré. Si aujourd'hui on ne monte pas en Ligue 1, c'est qu'on ne fait pas ce qu'il faut pour présenter un budget correct et surtout mettre l'argent qu'il faut sur le compte. C'est un message fort que j'envoie à mes dirigeants. Aujourd'hui je ne suis pas content. Je tape du poing sur la table pour dire « Monsieur l'actionnaire, Monsieur Martel, faites ce qu'il faut pour que le travail que l'on a fait soit respecté. » Parler ne sert à rien. Aujourd'hui, ce sont des actes forts qu'il faut. Moi je dis que je ne viens pas à l'entraînement tant que le club est en Ligue 2. Mais demain, dès que le club sera en Ligue 1, je serai présent. Aujourd'hui, la façon d'agir de Gervais Martel et des dirigeants n'est pas importante. Ce qui compte c'est qu'ils mettent les sous sur la table. » Rappelons que le RCL a fait appel auprès du CNOSF.

Share