Kombouaré dit oui à la violence, mais seulement à Lens

Kombouaré dit oui à la violence, mais seulement à Lens

Photo Icon Sport

Rien ne va plus au Racing Club de Lens, qui s’enfonce dans la zone de relégation semaine après semaine. D’où le mécontentement affiché par les supporters lors de la lourde défaite à Caen samedi dernier (4-1). Et quelques fans du RCL sont revenus à la charge ce jeudi matin au centre d’entraînement afin d’être sûrs que joueurs, entraîneurs et dirigeants aient compris le message. Une initiative presque félicitée par Antoine Kombouaré, qui incite les supporters à se défouler à Lens mais pas ailleurs.

« Je les invite à venir ici laver le linge sale en famille, a confié l’entraîneur des Sang et Or en conférence de presse. Ce que je condamne, c’est qu’ils le fassent quand on se déplace. J’ai le souvenir que nos supporters comptent parmi les meilleurs de France. Et en plus, on se sanctionne nous-mêmes. S’ils veulent, qu’ils gueulent. Ils ne sont pas contre nous (joueurs et membres du staff), ils sont contre le club et j’en fais partie. Je suis triste par rapport aux images que j’ai revues. Et je suis fâché. S’ils veulent tout casser, qu’ils le fassent ici. Mais que ça reste entre nous. » De quoi éviter les sanctions de la Ligue de Football Professionnel.

Share