Le discours qui change de Guingamp avant l’OL

Le discours qui change de Guingamp avant l’OL

Photo Icon Sport

Derrière Montpellier, 7e de L1 avec 45 points, aucune équipe n’a franchi la barre des 42 points, annoncée généralement comme le niveau à atteindre pour rester dans l’élite la saison suivante. La fin de saison peut donc aller vite dans un sens comme dans l’autre, surtout que Toulouse, actuel 18e, est tout à fait capable de se sortir de cette mauvaise passe. Guingamp, européen cette saison et qui semble voué à régulièrement jouer le maintien en L1, n’adopte pourtant pas cette stratégie avant de jouer l’OL. Interdiction de parler d’un maintien à aller chercher. Pour Jocelyn Gourvennec, il faut jouer, se faire plaisir, et les points viendront. 

« Je ne suis pas dans l’optique du maintien. On est 10e. Il faut surtout se focaliser sur le plaisir à prendre sur cette fin de saison, les points suivront et le maintien ce sera la conséquence. Je ne veux pas parler que de cela. Je ne veux pas entendre ‘il nous faut 42 ou 43 points pour se sauver’ car ça veut dire qu’une fois atteint, la saison est terminée. Je ne veux pas de ça. Il y a plein de beaux matchs à jouer, à commencer par Lyon. Il y a des coups à faire. Je préfère avancer comme ça et qu’on se détache du plan comptable. Contre l’OL, on va chercher à jouer notre jeu, on a un peu plus de bouteille et on a déjà battu Paris et Monaco. Donc on a envie de faire un gros match pour au moins embêter Lyon. La logique veut que Lyon gagne, on a perdu nos deux derniers matchs chez nous contre Montpellier et Lille, on a envie de retrouver de l’allant et faire plaisir à notre public », a livré l’entraineur guingampais sur Onzéo. Si l’En Avant reste en effet sur une mauvaise série à domicile, les Lyonnais auront noté qu’il n’ont jamais concédé de nul à Roudourou, ce sera donc tout ou rien. 

Share