Guingamp défié Kiev, pour l’honneur de la L1 !

Guingamp défié Kiev, pour l’honneur de la L1 !

Photo Icon Sport

« On va se battre pour faire honneur à notre club, à notre région, à notre Championnat,. On est le dernier représentant français en Ligue Europa. On peut être fiers de notre parcours. Mais les choses sont encore à écrire ». En août dernier, lorsque Lyon, Saint-Etienne, Lille et Guingamp se préparaient à débuter leur saison européenne, qui aurait pu prédire que la formation de Jocelyn Gourvennec serait la seule encore qualifiée en 16e de finale de l’Europa League ? Personne. Si cela représente un échec assez retentissant pour le football tricolore, l’En Avant en récolte logiquement de la fierté d’être encore en piste, à l’heure de défier le Dynamo Kiev ce jeudi en 16e de finale aller. L’entraineur guingampais, dont l’équipe est en grande forme en championnat, y allait donc gaiment sur le dithyrambe avant cette rencontre face à une équipe ukrainienne composée tout de même plusieurs joueurs confirmés comme Belhanda, Lens, Iarmolenko ou Gusev.

« On souhaite continuer dans notre bonne dynamique. On isole ces deux matches importants à jouer dans une carrière et, en même temps, ils sont placés dans le rythme d'une saison qui est intéressante. Depuis le début de saison, on arrive à hausser notre niveau face à des équipes meilleures que la nôtre », a souligné Gourvennec, qui se souvient qu’il a atteint la finale de l’ancêtre de l’Europa League, alors nommée la C3, avec Marseille en 1999.  

Share