Guingamp accuse l'UEFA après le match à Kiev

Guingamp accuse l'UEFA après le match à Kiev

Photo Icon Sport

Guingamp a dit adieu à l’Europa League ce jeudi à Kiev, avec une défaite 3-1 qui provoque l’élimination plutôt logique des Bretons, derniers représentants français en Europa League. Sur le plan sportif, Jocelyn Gourvennec a reconnu que cela avait été très difficile pour son équipe en Ukraine, mais c’est sur le côté extra-sportif que le président de l’En Avant est sorti de ses gonds. Sur RMC, Bertrand Desplat a dénoncé une ambiance hostile et des incidents qui dépassent largement le cadre du football, et qui ont même provoqué une interruption du match pendant 10 minutes, sans que cela ne fasse réagir plus que cela l'UEFA. 

« On n’a pas assisté à un match de football. Il y avait onze héros guingampais sur le terrain parce qu’organiser un match dans ces conditions de sécurité, quand l’intégrité des uns ou des autres n’est pas assurée, c’est catastrophique pour le football. Ce que j’ai vu ce soir, ce n’est pas le football. J’ai vu un stade en guerre avec des chiens enragés qui voulaient en découdre. Ce ne sont pas des supporters, ce sont des miliciens. Reprendre le match et renvoyer les joueurs sur le terrain… Comment voulez-vous qu’ils puissent se concentrer sur leur métier ? C’était extrêmement dangereux. Avez-vous l’impression d’être tombé dans un guet-apens ? Bien sûr. Ce match n’aurait jamais dû avoir lieu en Ukraine dans ces conditions-là. Oui, on va contacter l’UEFA pour en faire un rapport circonstancié. Il y a aussi des référents qui étaient présents. Mais on ne peut absolument pas passer ça sous silence. C’est impossible. Moi, je n’ai pas vu un match, j’ai vu la guerre ! Quand je vois la manière dont on peut accueillir les équipes au Roudourou, je m’étonne qu’on puisse laisser jouer des matches dans de telles conditions, avec l’obligation d’exfiltrer les supporters. Non mais on est où là ? », a dénoncé le président de Guingamp, choqué que l’UEFA puisse organiser des rencontres en Ukraine, où la situation géopolitique est toujours très tendue. 

Share