A huis-clos, Guingamp s’est fait entendre

A huis-clos, Guingamp s’est fait entendre

Photo Icon Sport

Jocelyn Gourvennec, entraineur de Guingamp, après la victoire à Nice (1-2) dans un match à huis clos : « Avant de parler du classement, il était important de retrouver de l’élan. Nous étions comme Nice sur trois défaites de suite. Quelles que soient les raisons il fallait stopper ça et repartir sur un cycle plus positif. Je suis très heureux qu’on ait pu prendre ces 3 points qui étaient très importants pour les deux équipes. Le contexte était très particulier, c’était un match très équilibré. Il y a eu peu de situations en première mi-temps, une de chaque côté. On pensait avoir fait le plus dur après le premier but malheureusement on les relance sur une erreur défensive. Malgré ce coup du sort nous sommes allés mettre ce deuxième but alors qu’on aurait pu penser que Nice allait prendre le dessus. Ca n’a pas tenu à grand chose. On récolte ce soir ce que l’on a pas réussi à récolter lors des deux derniers matchs. Jouer à huis clos ? C’est très bizarre, on pense par moments que c’est un match amical de début de saison où l’on n’a prévenu personne. On va encore revivre ça la semaine prochaine à Bastia. Ce n’est pas très agréable. Pour l’entraîneur le côté positif c’est que les joueurs entendent les consignes, mais on préfère jouer dans des stades pleins ». 

Share