GFCA : Ajaccio n'ose pas trop hurler de joie

GFCA : Ajaccio n'ose pas trop hurler de joie

Photo Icon Sport

Thierry Laurey, entraîneur du GFC Ajaccio, est heureux après la victoire contre Bastia (3-2) : « C'est la victoire de l'espoir. On savait que si l'on voulait encore exister dans ce championnat et croire à notre maintien, il fallait absolument l'emporter. Ce fut un match difficile face à un adversaire qui n'a rien lâché. On a connu une entame assez délicate en concédant un premier but. Puis l'équipe s'est remise dans le sens de la marche en égalisant, puis en prenant l'avantage avant la pause. Je retiens que l'on a su faire preuve de réalisme. Malheureusement, on croit se mettre à l'abri avec le penalty, mais on se met seul la pression en relançant les Bastiais. La fin de match a été assez délicate et on aurait pu l'éviter. Mais il faudra faire preuve de plus de rigueur défensive. S'il faut marquer trois buts pour gagner un match, ce sera dur. On est provisoirement sortis de la zone rouge, mais on sait qu'il faudra se battre jusqu'au bout ».

Share