Vercoutre mise sur Lacazette pour la fin de sa série noire

Vercoutre mise sur Lacazette pour la fin de sa série noire

Photo Icon Sport

En 17 matchs, Caen s’est vu siffler neuf pénaltys contre lui. Tous transformés. Une statistiques rageante, et même grotesque selon son gardien Rémy Vercoutre, qui avoue qu’il y a parfois eu des coups de sifflet intempestifs à l’encontre de son équipe dans la surface de sa réparation. Un exercice toujours difficile à appréhender pour un gardien de but, même si celui de Malherbe espère bien que la chance va tourner, peut-être même ce vendredi avec un éventuel face à face avec son ancien coéquipier Alexandre Lacazette…

« Neuf pénaltys. Hallucinant. Sur certains, on aurait pu faire les gros yeux aux arbitres ! Le pénalty c’est du poker menteur, et là ça va, j’ai donné. J’ai failli en arrêter quelques-uns, mais plutôt que de me demander comment les arrêter, je préférerais qu’on se demande comment faire pour les éviter. Un pénalty pour Lacazette ? Alors j’espère qu’il le tirera comme à Saint-Etienne ! A Lyon, à l’entraînement il s’est exercé avec moi. En match ce n’est pas le même stress », a demandé, dans les colonnes du Progrès, un Rémy Vercoutre qui aimerait bien mettre fin à cette série noire, et surtout rapporter quelque chose de Gerland pour son grand retour. 

Share