Triaud et Garande font la paix sur le cas Sala

Triaud et Garande font la paix sur le cas Sala

Photo Icon Sport

La victoire de Bordeaux à Caen samedi (2-1) est presque passée au second plan derrière l’altercation verbale entre Willy Sagnol et Patrice Garande. Pour rappel, l’entraîneur caennais reprochait à son homologue girondin la gestion du cas Emiliano Sala, prêté par le club aquitain au SMC cet hiver. Mais alors que Garande espérait aligner l’attaquant argentin le week-end dernier, l’accord verbal soigneusement rappelé (voire inventé selon lui) par Bordeaux dans la semaine l’en a empêché, ce que le technicien n’a pas du tout apprécié. Et pourtant, cet accord était bel et bien réel si l’on en croit Xavier Gravelaine. 

« C’était une discussion entre entraîneurs, qui ne les concernait qu’eux. Alors Patrice a joint M. Triaud hier au téléphone et lui a expliqué le pourquoi du comment. L’affaire Sala est terminée, a affirmé le directeur général de Caen dans L’Equipe. Notre entraîneur avait simplement exprimé son mécontentement sur certaines déclarations de Willy Sagnol avant le match, et pas seulement sur le cas de Sala (…) Concernant Emiliano, il y avait un accord entre les dirigeants dès le départ pour qu’il ne joue pas cette rencontre et il a été respecté, point final. L’important est de protéger le joueur, qui sera bien là samedi à Lorient et on ne pense désormais plus qu’à ce match-là, capital. » Voilà qui devrait clore l’affaire Sala.

Share