Le 14 février, Caen n'ira pas au Parc des Princes pour la St-Valentin…

Le 14 février, Caen n'ira pas au Parc des Princes pour la St-Valentin…

Photo Icon Sport

Il aura suffi de trois victoires consécutives en championnat pour que Caen sorte de la zone de relégation. Et pourtant, l’ancienne lanterne rouge semblait destinée à la descente en Ligue 2, incapable de garder sa cage inviolée semaine après semaine. Car les hommes de Patrice Garande n’ont jamais abandonné leur philosophie de jeu offensive, que ce soit à Rennes (4-1) ou face à l’AS Saint-Etienne (1-0), les deux dernières victimes du SMC. Autant dire que l’actuel 15e de Ligue 1 ne fera pas de sentiments lors de son déplacement au Parc des Princes, même si le match est prévu le 14 février, soit le jour de la Saint-Valentin…

« De notre côté, on a déjà accompli quelque chose de fantastique car il y a trois semaines, on était morts! Or on est là, bien vivants, et on voudra une quatrième victoire de suite, a confié Patrice Garande avant la réception de Toulouse samedi (20h). Et même au Parc des Princes, la semaine prochaine, contre le PSG, on n'ira pas pour fêter la Saint-Valentin, mais on ira pour gagner. » A défaut d’une rose, c’est avec le couteau entre les dents que les Caennais iront défier l’ogre parisien.

Share