Caen : Delort mercenaire du foot ? Il se défend

Caen : Delort mercenaire du foot ? Il se défend

Photo Icon Sport

Transféré début septembre du Stade Malherbe de Caen aux Tigres de Monterey, Andy Delort a nettement terni sa réputation en France, se livrant à un curieux bras de fer avec le club normand qui l'avait pourtant sorti du pétrin. Et au Mexique, le buteur français a du mal à se faire une place au sein de l'effectif où l'on retrouve André-Pierre Gignac, n'ayant joué seulement qu'à trois occasions depuis sa signature.

Cependant, évoquant ce transfert estival, Andy Delort a démenti avoir fait uniquement un choix financier. Dans Ouest-France, il affirme que cette accusation qui lui colle à la peau est fausse, sans toutefois dire ce qui a réellement motivé ce choix. « Des regrets sur la manière dont j’ai quitté Caen ? C’était compliqué. Je sais que des supporters ont pensé que je n’étais parti que pour l’argent, mais ce n’est pas ça. Il y a beaucoup de choses que les gens ignorent. Mais je ne veux pas donner de détails. Je remercie vraiment Caen de m’avoir fait confiance, Patrice Garande et Xavier Gravelaine. La page est tournée, explique Andy Delort, qui regarde toujours les résultats de son ancien club, lequel est actuellement dans le dur. C’est compliqué pour eux, mais c’est la Ligue 1, cela se joue à peu de chose. Après, c’est difficile pour moi de voir les matches à cause du décalage horaire, mais Caen est un club qui fait bien les choses. J’espère qu’ils vont se sauver le plus rapidement possible. »

Share