Caen a fait une sacrée affaire au mercato...hors foot

Caen a fait une sacrée affaire au mercato...hors foot

Photo Icon Sport

15 points pris lors des vingt premiers matches de la saison et 16 points pris lors des six dernières rencontres de Ligue 1. Le bilan du Stade Malherbe de Caen est quand même incroyable, et la formation normande qui semblait filer vers la Ligue 2 début 2015, parait désormais en mesure d’éviter le pire. Pour expliquer cela, Patrice Garande et ses joueurs ont évoqué un stage au Touquet quelques jours avant…la défaite à Lille le 9 janvier. A cette occasion, le groupe aurait vidé son sac pour le plus grand bien de tous. Mais comme le dévoile ce dimanche l’entraîneur du SMC, les joueurs ont également accepté à cette occasion l’intégration dans le groupe non pas d’un préparateur mental ou d’un psy, mais…d’un spécialiste du management en entreprise.

« Xavier Gravelaine et Alain Caveglia m’ont demandé ce dont j’avais besoin. J’avais déjà travaillé avec une personne à titre personnel. Quand nous étions au stage au Touquet, les observateurs ont bien vu la présence d’une personne. J’ai décidé d’en parler spontanément pour ne rien cacher et éviter les interprétations. C’est juste un spécialiste du management en entreprise. On avait des choses à se dire. Ce qui me gêne c’est la récupération qui en est faite. Expliquer nos résultats par cette intervention est réducteur et désobligeant. Les joueurs ont eu l’humilité de se remettre en question. Et il y a eu un travail tactique et technique derrière », explique, dans L’Equipe, Patrice Garande. Mais Julien Féret, qui explose depuis le début 2015, avoue que la présence de Gérard Bajin, le spécialiste en question, a fait énormément de bien : « Cela nous a permis de nous relâcher, de faire baisser la pression, et de donner à tout le monde l’envie de se battre ». Et si Caen avait finalement fait la meilleure affaire du mercato d’hiver ?

Share