Zidane en voulait beaucoup, Bordeaux ne pouvait pas

Zidane en voulait beaucoup, Bordeaux ne pouvait pas

Photo Icon Sport

Désormais aux commandes de la réserve du Real Madrid, Zinedine Zidane a vraiment été à deux doigts de rejoindre les Girondins de Bordeaux cet été afin de remplacer Francis Gillot sur le banc. Mais l’affaire ne s’est pas faite, et si l’on en croit Jean-Louis Triaud, si Zizou a finalement refusé le poste, c’est parce qu’il estimait que les dirigeants bordelais ne mettaient pas suffisamment de moyens pour recruter lors du mercato. Pour le président bordelais, le fait de recruter ensuite Willy Sagnol n’a pas été un drame non plus, bien au contraire. « C’est le premier entraîneur auquel j’avais spontanément pensé pour succéder à Gillot. On a tout de suite entamé des contacts. On a beaucoup échangé. Ça aurait pu se faire (…) Pourquoi ça ne s’est pas fait ? Parce qu’il avait envie de réussir et qu’on ne mettait peut-être pas assez de moyens pour qu’il s’investisse à fond ? On est cependant allés au bout des négociations avec lui. Quand on a réalisé que ça ne pouvait pas se faire, j’avais non pas un plan B mais un plan A’ », a précisé Jean-Louis Triaud, histoire de faire remarquer que Willy Sagnol n’avait pas été recruté par dépit.

Share