Triaud furieux contre Caen après le clash sur Sala

Triaud furieux contre Caen après le clash sur Sala

Photo Icon Sport

Jean-Louis Triaud n’a visiblement pas aimé que Patrice Garande vienne s’en prendre à Willy Sagnol après le match Caen-Bordeaux, l’entraîneur bas-normand ayant fait savoir à son homologue girondin qu’il n’appréciait pas la manière dont le club au scapulaire avait berné, selon lui, Caen au sujet d’Emiliano Sala. Garande avait affirmé que Bordeaux devait l’appeler avant de trancher, avant de finalement forcer la main de Caen. Dans l’Equipe, le président des Girondins de Bordeaux affirme que tout cela est faux et que les choses étaient claires, avant de se faire plu menaçant.

« Je confirme qu'au moment des négociations Caen nous a dit qu'on pourrait discuter de l'opportunité de faire jouer Emiliano pour ce match. D'entrée, c'était niet. J'ai dit :“il ne jouera pas.” On a toujours procédé ainsi avec les joueurs qu'on prête. Quand Emiliano est venu dans mon bureau pour signer l'avenant à son contrat, je lui ai dit : “La condition, c'est que tu ne joues pas le match contre nous (…) Je suis ahuri. C'est la réaction de quelqu'un de frustré qui dit n'importe quoi. Il n'était même pas là lors de la discussion sur le prêt de Sala, comment peut-il savoir ce qui s'est dit ? On leur prête un joueur, il leur met des buts, on paie une bonne part de son salaire et ils ne sont pas contents ? Si ça leur pose problème, on ne leur prêtera plus jamais personne, comme ça il n'y aura plus de problèmes. On a retenu la leçon », prévient Jean-Louis Triaud, visiblement pas content de ce qui s’est passé entre Garande et Sagnol. En attendant, le buteur argentin a marqué ce week-end avec Caen...mais c'était avec la réserve.

Share