Son match contre le PSG lui offre une prolongation

Son match contre le PSG lui offre une prolongation

Photo Icon Sport

Auteur d’une excellente prestation face au Paris Saint-Germain (3-2 pour Bordeaux), Jaroslav Plasil a visiblement accéléré les démarches concernant sa prolongation de contrat. Car le Tchèque est lié aux Girondins jusqu’en juin prochain, ce qui n’avait pas l’air de trop inquiéter ses dirigeants jusqu’à dimanche et la réaction de Willy Sagnol : «  Je ne me suis jamais posé de question à propos de « Jaro ». Mon président me pose des questions d'un point de vue sportif mais d'un point de vue contractuel, c'est lui qui s'en occupe. Mais bien sûr qu'il faudrait être fou pour dire qu'on n'en veut plus », a confié l’entraîneur bordelais, comme un message lancé à Jean-Louis Triaud qui n’a pas tardé à répondre.

« Si Willy veut une prolongation, on ne va pas s'y opposer, d'autant que « Jaro » est un garçon que l'on adore, a réagi le président de Bordeaux dans Sud-Ouest. C'est un sportif exemplaire et de talent. Quand on voit ses prestations, on ne peut qu'abonder dans le sens des propos de l‘entraîneur. » Reste à s’entendre avec Plasil sur les termes d’un nouveau contrat, sachant qu’à 33 ans, l’ancien Monégasque perçoit l’un des plus gros salaires de l’effectif et ne sera certainement pas revendu par la suite : « Il faut que nous trouvions un accord », a ajouté Triaud, lequel envisage de baisser le salaire de son joueur comme le veut la politique du club aquitain.

Share