Sagnol joue les pompiers dans le vestiaire de Bordeaux

Sagnol joue les pompiers dans le vestiaire de Bordeaux

Photo Icon Sport

Après l’élimination de Bordeaux en huitièmes de finale de la Coupe de France contre Nantes mercredi (3-4, ap), Lamine Sané et Jérôme Prior en sont venus aux mains et ont été mis à l'écart. Un incident brièvement commenté par Willy Sagnol en conférence de presse.

« Suite à de graves incidents survenus dans le vestiaire après le match de Coupe de France contre le FC Nantes, Jérôme Prior et Lamine Sané ont été mis à pied sine die », a communiqué Bordeaux ce jeudi matin, au lendemain de sa troisième défaite consécutive toutes compétitions confondues. De quoi imaginer une sérieuse altercation dans le vestiaire, suffisamment « grave » pour que des membres de la sécurité soient obligés d’intervenir selon Sud-Ouest. Mais sans surprise, Willy Sagnol a préféré éteindre l’incendie face aux journalistes.

« A partir du moment où le club a fait un communiqué, moi je n’ai plus rien à ajouter. Ce qui s’est passé ne traduit pas des tensions dans le vestiaire. C’est un événement isolé, unique depuis mon arrivée au Girondins, a tempéré l’entraîneur des Girondins. Les sanctions ? Référez-vous aussi au communiqué du club, il est souverain dans ce genre d’événements. Je serai forcément consulté. Ce genre de choses n’est pas si rarissime que ça dans un club. La seule chose qui m’intéresse, c’est de remobiliser tout le monde en vue du match de Guingamp. » Il faut dire que les Marine et Blanc auraient bien besoin d'une victoire pour mettre fin à cette crise.

Share