Sagnol conseille à ceux qui veulent du spectacle de déménager

Sagnol conseille à ceux qui veulent du spectacle de déménager

Photo Icon Sport

Ce dimanche, trois jours après un match nul 1-1 face au Rubin Kazan dans un stade déserté, Bordeaux va tenter de repartir de l'avant après avoir mis un terme précoce à son aventure européenne. 

Les supporters bordelais sont un peu dépités après la première partie de saison très décevante de leur formation, tandis que les consultants ont désormais pris les Girondins en grippe, de Dugarry à Ménès, en passant par Riolo. Des critiques qui ne sont pas forcément justifiées selon Willy Sagnol, qui estime ne pas avoir les moyens de faire beaucoup mieux avec ce qu’il possède. Et pour le spectacle, merci d’aller voir ailleurs.

« Les supporters ont le droit de montrer leur déception, mécontentement, leur colère, ça montre qu’ils sont attachés au club. Après, les observateurs, les analystes ne doivent pas oublier qu’on est aussi la 2e meilleure équipe de L1 à domicile et la 6e ou 7e meilleure attaque de L1. Donc ça veut dire qu’il y a 13 équipes plus chiantes que nous à voir jouer, c’est ça ? (rires) C’est quoi une équipe triste à voir jouer ? Une équipe qui ne marque pas, qui ne gagne pas ? Je ne vais pas dire qu’on a un jeu flamboyant, loin de là, mais tout dépend de ce qu’on veut voir et de ce qu’on attend. Si on veut tous voir des équipes flamboyantes, je conseille aux observateurs de déménager et d’aller en Angleterre. Mais avec 150 millions d'euros de budget minimum, c’est un peu plus facile de faire du spectacle », a estimé l’entraineur bordelais, qui n’a pas souhaité évoquer le cas d’une équipe espagnole comme Bilbao, qui possède presque le même budget que les Girondins, et envoie quand même du jeu deux fois par semaine. 

Share