Rolan évite la polémique par une pirouette

Rolan évite la polémique par une pirouette

Photo Icon Sport

Buteur la semaine dernière en Coupe de France au Parc des Princes, Diego Rolan est néanmoins resté sur le banc pendant toute la rencontre ce samedi à Bastia. L’attaquant bordelais a ruminé sa colère et s’est ensuite lâché sur Twitter avec une seule phrase en espagnol mais assez facilement compréhensible : « Hay cosas que no entiendo » (Il y a des choses que je ne comprends pas). Cette « incompréhension » publiée une heure après la fin du match sur son compte où il s’exprime assez peu fréquemment a fait un peu de bruit à Bordeaux, provoquant probablement un petit tirage d’oreille et les précisions du joueur uruguayen 48 heures plus tard. 

« Mon dernier message ne portait pas sur la rencontre à Bastia, je faisais référence à un autre problème personnel. Je crois que cela a été mal interprété. Allez Bordeaux », a expliqué Diego Rolan, histoire de passer à autre chose alors que Sagnol a déjà l’Uruguayen dans le viseur depuis la fin d’année dernière et sa brouille avec Maurice-Belay sur le banc de touche à Nantes.  

Share