Pour Chantôme, Bordeaux a battu l’OL, l’OM et l’ASSE

Pour Chantôme, Bordeaux a battu l’OL, l’OM et l’ASSE

Photo Icon Sport

Contrairement aux apparences, le dossier Clément Chantôme n’était si simple pour Bordeaux cet hiver. Si le milieu de 27 ans n’a pas été retenu par le Paris Saint-Germain, qui a accepté de le libérer pour 750 000 euros à six mois de la fin de son contrat, encore fallait-il tomber d’accord avec le joueur. Et c’est à ce moment précis que d’autres prétendants auraient reculé. En effet, si l’on en croit Bruno Salomon, journaliste pour France Bleu 107.1, les cadors de notre championnat se seraient heurtés aux exigences salariales de Chantôme.

« Pour Bordeaux, c'est une super affaire ! Certainement l'une des meilleures qui pouvaient être réalisées lors de ce mercato hivernal en Ligue 1, a estimé le spécialiste du PSG pour le site de Webgirondins. (...) Après, son salaire n'était pas accessible à tous les clubs. Les dirigeants de l'OL et de l'OM se sont intéressés à son profil, mais ont fait marche arrière à cause de sa rémunération. Jean-Michel Aulas voulait le récupérer gratuitement à l'issue de la saison. Chantôme se devait de signer dans un club du Top 6 de Ligue 1. D'ailleurs, si l'AS Saint-Etienne a recruté Landry N’Guemo à la place de Chantôme, c'est que le salaire de ce dernier était trop élevé pour les Verts. » Les Girondins peuvent donc remercier leur actionnaire majoritaire M6 et son président Nicolas de Tavernost.

Share