Plasil ne pouvait plus blairer Gillot à Bordeaux

Plasil ne pouvait plus blairer Gillot à Bordeaux

Photo Icon Sport

Si Willy Sagnol est autant apprécié par son groupe à Bordeaux, c’est aussi parce que les joueurs ne supportaient plus les méthodes de son prédécesseur Francis Gillot. A commencer par Jaroslav Plasil, lequel avait réclamé et obtenu un départ en prêt à Catane la saison dernière. Il faut dire que le Tchèque, alors capitaine des Girondins, ne voulait plus avoir affaire à son ancien entraîneur et à son jeu défensif.

« Je suis parti à Catane car j’avais besoin d’autre chose, a raconté l’ancien Monégasque à L’Equipe. Quand on va à l’entraînement, il faut de la joie. C’était devenu une routine. Et pendant deux ans, on a joué un football… (Il ne termine pas sa phrase.) C’était très difficile. Moi, j’aime jouer au ballon. Et si tu ne peux pas le toucher… J’étais capitaine, c’est vrai, mais pour moi, c’est le capitaine qui sert de relais entre l’entraîneur et l’équipe. Or je n’ai jamais eu une conversation avec Gillot. Il fonctionnait d’une manière, moi d’une autre. » Autant dire que Plasil ne serait pas revenu si l’actuel coach du Shanghaï Shenhua était resté en Gironde.

Share