Mercato, MU, Wenger, les Bleus, Debuchy se confie

Mercato, MU, Wenger, les Bleus, Debuchy se confie

Photo Icon Sport

Prêté à la surprise générale ou presque à Bordeaux lors du dernier jour du mercato hivernal, Mathieu Debuchy est revenu en Ligue 1 pour retrouver du temps de jeu en vue de l'Euro 2016.

Le latéral droit a connu un début de saison compliqué à Arsenal. Depuis sa blessure à l'épaule droite en janvier 2015 et une absence de plusieurs mois, Debuchy a perdu sa place de titulaire en Angleterre au profit d'Héctor Bellerín. Invité du Canal Football Club dimanche soir, le joueur de 30 ans a expliqué en vouloir à Arsene Wenger, son coach depuis 2014. « Oui je lui en veux un peu. C’est son choix. J’étais bien revenu cet été, j’avais fait une bonne préparation. J’avais pu discuter un peu avec lui pour savoir l’avenir à Arsenal. Il m’avait dit que j’aurai du temps de jeu et qu’on en discuterai en décembre, malheureusement je n’ai pas eu ce temps de jeu », a-t-il avoué.

Pour retrouver de la confiance après seulement sept petits bouts de matchs jusqu'en janvier, Debuchy a signé à Bordeaux, même s'il aurait préféré jouer à Manchester United : « Man United est venu et a contacté mes agents. J'ai été déçu de ne pas y aller. Si j'avais l'occasion de signer là-bas, ça aurait été magnifique. Le coach a dit qu'il ne pouvait pas aider un concurrent direct ».

Arrivé chez les Girondins le 1er février, l'ancien lillois a joué trois matchs en Ligue 1 pour une seule victoire. Mais il a évité le pire et la défaite tragique de Bordeaux contre Nantes en Coupe de France (3-4 ap), où Prior et Sané se sont battus à la fin du match. Debuchy est rapidement revenu sur cette histoire : « Ça a été un peu loin, c’est dommage pour les deux joueurs et pour Bordeaux ».

En signant à Bordeaux, Mathieu Debuchy n'avait qu'un seul et unique objectif en ligne de mire : retrouver la forme pour ne perdre ses chances de participer à l'Euro 2016 en France. Avec Sagna et Jallet comme concurrents à son poste de latéral droit, Debuchy a désormais une place à récupérer en équipe de France. « Pour l’instant, je n’ai pas été appelé dans les dernières sélections, donc je suis en retrait. C’est pour ça que j’ai fait le choix de venir a Bordeaux et pouvoir jouer tous les week-end. Je dois mettre toutes les chances de mon côté pour jouer cet Euro, c’est mon objectif », a conclu Debuchy, qui sait ce qu'il devra être performant dans son nouveau club pour être appelé par Didier Deschamps en juin prochain.

Share