L'affaire Sagnol, STOP s'énerve Triaud

L'affaire Sagnol, STOP s'énerve Triaud

Photo Icon Sport

Les larmes de Willy Sagnol ont été l’image forte de la victoire bordelaise contre Lens, l’entraîneur girondin ne réussissant à masquer son émotion après l’hommage rendu par ses joueurs lors du deuxième but. Après la rencontre, Jean-Louis Triaud n’a pas échappé à une question sur tout cela, et le président du club au scapulaire a clairement fait savoir que désormais tout cela appartenait au passé. Un peu agacé, le patron de Bordeaux estime qu’il faut passer à autre chose.

« L’affaire Sagnol, tout a été réglé, on n’en parle plus, merci. Je ne parle pas de ça, j’ai vu un match. L’affaire Sagnol, entre guillemets, est réglée. Terminée ! On n’en parle plus. Pourquoi ils ne l’ont pas fait au premier but ? Qu’est-ce que ça aurait été si on avait marqué un troisième. Je suis heureux pour lui, bien sûr. Ça suffit. Il y a vraiment communion d’esprit entre lui et le club, lui et ses dirigeants. Ça suffit. On n’a pas besoin de parler de ça plus longtemps. Ah si, un commentaire, c’était la journée du souvenir. Il y a des gens qui ont souffert pendant quatre ans, donc une pensée pour eux », a lancé Jean-Louis Triaud, histoire de relativiser tout ce qui s’est passé et dit durant cette semaine après les propos de Willy Sagnol sur les footballeurs africains.

Share