Gourcuff, naming, vente du club, le patron de Bordeaux fait le point

Gourcuff, naming, vente du club, le patron de Bordeaux fait le point

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas l’a confirmé, Yoann Gourcuff va bien quitter l’OL en fin de contrat le mois prochain. Reste à savoir où atterrira le meneur de jeu qui intéresse l’Atlético Madrid, le Stade Rennais et surtout Bordeaux dont les dirigeants multiplient les appels du pied. Dernier en date, l’invitation du propriétaire du club en personne : « Nous aimons beaucoup Yoann Gourcuff qui est un grand joueur, un joueur qui a eu beaucoup de talent, qui nous a donné, avec ses coéquipiers un titre (en 2009), et ça, ça ne s'oublie pas, a confié Nicolas de Tavernost sur RTL. On dit qu'il est disponible à compter de la saison prochaine, il connaît notre adresse. » Et que Gourcuff se rassure, le président de M6 n’a aucune intention de vendre le club, contrairement à ce que disent les rumeurs de rachat par un investisseur indien.

« Notre vision est très claire. Aujourd'hui nous sommes bordelais depuis 1999, donc on ne peut pas nous faire le procès d'avoir fait un aller-retour sur un club de football. Nous avons simplement dit : "si il y avait un investisseur qui souhaitait nous accompagner pour upgrader le club, pourquoi pas". Aujourd'hui il n'y a aucun projet de cession du club, a certifié le dirigeant. Nous sommes bordelais, très fiers d'être bordelais et des Girondins qui ont fait une saison tout à fait honorable à la sixième place. Nous espérons être européens en étant supporters du PSG pour la Coupe de France parce que c'est lui qui nous permettra d'être européens », a-t-il conclu, révélant au passage que la nouvelle enceinte de Bordeaux, en attendant la décision finale pour le naming, s’appelait « le stade de l’Atlantique ».

Share