Francis Gillot, l'homme « qu’il fallait » aux Girondins de Bordeaux

Francis Gillot, l'homme « qu’il fallait » aux Girondins de Bordeaux

Photo Icon Sport


Battus à domicile contre Nice samedi dernier (1-2), les Girondins de Bordeaux pointent désormais à une préoccupante 9e place en Ligue 1. De quoi donner des frayeurs aux supporters de Chaban-Delmas, qui peinent à retrouver un club compétitif sur la scène nationale depuis plusieurs mois. Pourtant, les joueurs ne comptent pas lâcher Francis Gillot et l’ancien entraîneur de Sochaux reste même l’homme de la situation comme le précise David Bellion. Pour l’attaquant bordelais, il faut simplement lui laisser le temps de poser son empreinte au club

« Je pense que c’est l’homme qu’il fallait par rapport à la culture et à la discrétion de ce club. Les Girondins forment un club prestigieux mais avec une certaine classe. On ne le répète pas assez mais Francis Gillot est un entraîneur qui privilégie le jeu. Il ne veut que cela ! C’est un plaisir. Nous avons adhéré lentement mais sûrement. Pas parce que les joueurs ne voulaient pas. Il a simplement fallu du temps pour nous mettre un nouveau disque dur dans la tête », précise l’ancien Niçois. Les Bordelais gardent donc la tête haute et devront jouer de cette solidarité pour ramener un résultat de Brest, samedi prochain. 

Share