Bordeaux veut d'urgence en finir avec les bugs du Nouveau Stade

Bordeaux veut d'urgence en finir avec les bugs du Nouveau Stade

Photo Icon Sport

Dimanche, lors de la réception de Nantes à Bordeaux, une barrière s'est encore écroulée au moment d'un but, faisant cinq blessés dont deux enfants. La ville et les différents partenaires ont décidé cette fois de vite réagir avant France-Serbie et Bordeaux-Liverpool.

Déjà touché par des bugs de sécurité lors de son inauguration en fin de saison passée, le Nouveau Stade de Bordeaux a encore provoqué une grosse frayeur à des supporters girondins dimanche en toute fin de match. Après le but de Gajic, un léger mouvement de foule a provoqué la rupture d’une barrière de sécurité, et la blessure de cinq supporters. Alors que le stade recevra lundi prochain le match France-Serbie, puis dix jours plus tard Bordeaux-Liverpool, les autorités ont décidé cette fois de rapidement réagir et la Préfecture de Gironde l’a précisé dans un communiqué, précisant que le stade était totalement aux normes.

« Le Nouveau stade de Bordeaux a été conçu, construit et est exploité dans le respect total des normes en vigueur. Chaque match fait d’ailleurs l’objet d’une autorisation par la commission de sécurité. A l’occasion du premier incident, et en concertation avec l'exploitant et le club des Girondins, le préfet et le maire avaient demandé que la résistance des portillons soit significativement renforcée. Une première série de travaux a été dès lors engagée et a concerné l'ensemble des tribunes. S'agissant des tribunes Nord et Sud accueillant les supporters, une série complémentaire et plus complexe d'aménagements de structure est nécessaire et requiert l'aval du bureau de contrôle et de la commission de sécurité. Cet incident intervient alors que ces travaux étaient sur le point d'être engagés. En conséquence, afin d'apporter une réponse très rapide à ce problème, à la demande de Pierre Dartout, préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde, une réunion s'est tenue lundi après-midi à la préfecture avec les représentants de la mairie de Bordeaux, du Nouveau stade de Bordeaux et des Girondins de Bordeaux. L'exploitant du stade a pris l'engagement qu'une deuxième série de travaux serait menée à bien dans le courant de la semaine, qui apportera une nette amélioration de la résistance des portillons. D'autres travaux, impliquant la pose de ventouses supplémentaires assurant la fermeture des portillons, permettront de tester et de garantir, avant le match aller des Girondins contre Liverpool le 17 septembre, la résistance des portillons. Les partenaires réitèrent leur appel en direction des supporters pour un comportement approprié à l’occasion des prochains matchs. Ces derniers demeurent en effet les principaux acteurs de leur propre sécurité », rappelle la Préfecture, qui souhaite remettre les choses en place.

Share