Bordeaux se vante d’avoir embrouillé Ruffier

Bordeaux se vante d’avoir embrouillé Ruffier

Photo Icon Sport

Henri Saivet, milieu de Bordeaux, après le match nul à Saint-Etienne 1-1 (au micro de Canal+) : « Le coup-franc ? C’était prévu que ce soit moi qui tire. J’ai préféré qu’il (Thomas Touré) se mette devant pour faire diversion, pour qu’ils ne sachent pas qui va tirer. Ça a un peu brouillé les pistes et ça a permis à l’équipe de revenir au score, c’est le plus important. On avait vraiment la volonté de composer un deuxième mur, et le fait que Thomas fasse la petite course, ça peut faire douter le gardien. On a vu sur le match précédent qu’il (Ruffier) avait pris deux buts sur coup de pied arrêté donc ça joue aussi. Peut-être qu’il était un peu moins en confiance. »

Thomas Touré, attaquant de Bordeaux : « Sur le coup-franc ? Je ne suis pas gaucher en plus. Et je vois que Ruffier ajuste son mur par rapport à mon pied gauche. C’est ce qu’on voulait, on a mis du monde dans le mur, ça nous a réussi et ça nous a permis de prendre un point ici. »

Share