Bordeaux : La mentalité française vide le Matmut Atlantique

Bordeaux : La mentalité française vide le Matmut Atlantique

Photo Icon Sport

A peine arrivé à Bordeaux cet été, l'entraîneur Jocelyn Gourvennec avait annoncé que l’une de ses missions consistait à reconquérir les supporters.

En effet, les Girondins voient leur public diminuer au fil des saisons. Et le club aquitain est loin d’être le seul dans ce cas en Ligue 1. Alors comment remédier à cette tendance ? Pour Marius Trésor, seuls les bons résultats ramèneront les supporters au Matmut Atlantique, et dans tous les stades du championnat, étant donné que les Français n’ont pas « l’esprit sportif » d’autres pays.

« C'est comme partout en France. Tu as des résultats, les gens viennent, a expliqué l’ancien international français sur Gold FM. Ce n'est pas comme en Angleterre. Est-ce qu'on a vraiment un esprit sportif, un esprit football ? Quand je vois Glasgow, qui est descendu en 4e division et qui joue devant 30 000 personnes, ça laisse rêveur ! En France, dès que tu n'es pas dans les deux-trois premiers... On n'a pas vraiment l'esprit sportif. Pour retrouver du public, il faut que Bordeaux soit dans les trois premiers, il faut refaire rêver. En France, c'est ça. A part peut-être Paris, avec ses titres consécutifs, avec la Ligue des Champions, mais sinon... » Neuvième de L1, Bordeaux sait ce qui lui reste à faire pour récupérer son public.

Share