Bordeaux : Gourvennec voit ses fans victimes d’une terrible injustice

Bordeaux : Gourvennec voit ses fans victimes d’une terrible injustice

Photo Icon Sport

A l’occasion de la 11e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux iront défier l’Olympique de Marseille au Vélodrome sans leurs supporters dimanche (20h45).

« Le club a été averti d'un double arrêté préfectoral/ministériel à cause d'un manque d'effectif de police. Zone visiteurs fermée à Marseille, a annoncé le FCGB. Pour ses supporters, le club regrette cette décision et aura tout tenté pour qu'ils puissent encourager l'équipe à Marseille. » Une interdiction que Jocelyn Gourvennec regrette également, d’autant que l’entraîneur des Marine et Blanc estime que les supporters bordelais payent pour les autres.

« C’est un peu dommage sur une affiche pareille de ne pas avoir notre public avec nous. Je ne trouve pas cela bien. Si on peut avoir une petite force en plus pour aller faire un résultat là-bas ce serait une bonne chose. D’abord pour le club, mais aussi pour nos supporters qui ne seront pas là. Les clubs payent les excès de certains. Il y a eu quelques comportements marginalisés qui ne font pas du bien aux clubs. Je parle juste de certains supporters », a précisé le technicien.

Gourvennec défend ses supporters

« Je pense que l’Euro a dû jouer aussi, notamment ce qu’il s’est passé à Marseille. J’ai un peu voyagé dans le milieu du football français et je pense que les supporters de Bordeaux se comportent bien, a-t-il argumenté. Je trouve cela dommage de ne pas avoir l’appui de nos supporters au Vélodrome. J’espère que ce sera une force supplémentaire pour nous. » De leur côté, les supporters marseillais viendront en nombre pour la première de l’entraîneur Rudi Garcia au Vélodrome.

Share