Bordeaux fait trembler Pascal Praud

Bordeaux fait trembler Pascal Praud

Photo Icon Sport

Nombreux sont les consultants à se pencher sur le cas des Girondins de Bordeaux, et Pascal Praud a ajouté sa voix à cette inquiétude générale autour du club au scapulaire depuis la défaite de samedi à Ajaccio. Pour le journaliste d'Itélé et de Yahoo, il ne faut quand même pas oublier que Bordeaux est un club qui compte dans l'histoire du football français et que cette tranquille descente aux enfers ne doit réjouir personne.

« Il est rare qu’un entraineur casse à ce point la langue de bois. Tout est dit. Bordeaux n’a pas de leaders, pas de locomotive, plus de public. Sagnol tente de lancer des jeunes joueurs dans le grand bain, mais il a du mal a dégager une équipe type. C’est d’autant plus dommage qu’une génération prometteuse émerge : Frédéric Guilbert (20 ans), Adam Ounas (18 ans), Enzo Crivelli (20 ans), Kevin Soni (18 ans), Younès Kaabouni (20 ans) et Valentin Vada (19 ans) ont du talent. Encore faudrait-il qu’ils soient encadrés par des tauliers. Lamine Sané, Grégory Sertic ou Henri Saivet tiennent peu ou mal ces rôles. Les paroles de Sagnol reflètent une impuissance comme si les saisons se suivaient, se ressemblaient sans que rien ne change. Depuis 2009 et le dernier titre obtenu de champion, Bordeaux a connu Jean Tigana puis Francis Gillot au Haillan. Le jeu comme les résultats n’ont pas enflammé les foules. Sagnol passera-t-il l’hiver ? L’équipe a reçu un accueil musclé ce dimanche dans la nuit à l’aéroport quand les Girondins sont revenus de Corse. Il existe une attente dans la ville que le présent ne comble pas. A huit jours de recevoir Monaco, Bordeaux ne peut vivre au fond du classement. Question de mémoire, de prestige et de statut », prévient, sur Yahoo France, un Pascal Praud très inquiet par les événements actuels à Bordeaux. 

Share