Bordeaux est dans le rouge, mais a une idée

Bordeaux est dans le rouge, mais a une idée

Photo Icon Sport

Régulièrement en difficulté financière, Bordeaux parvient à limiter les dégâts grâce à son actionnaire majoritaire M6, dont le président veut changer les choses. En effet, Nicolas de Tavernost a lancé un message à la Ligue.

« La saison dernière, on a eu un déficit important, de l'ordre de 9 millions d'euros », a révélé Nicolas de Tavernost ce vendredi dans les colonnes de L’Equipe. Une situation récurrente à laquelle le propriétaire de Bordeaux compte bien remédier dans les années à venir. Tout d’abord en exigeant certains objectifs sportifs aux Girondins, notamment en Coupe d’Europe. « Au minimum d'être en Ligue Europa la saison prochaine. Si on n'y est pas, ce sera une grosse déception pour nous, a admis le dirigeant. Il y a l'effectif pour ça. Et en Ligue Europa, il faut sortir de la poule, même si elle est difficile. » 

Mais conscient qu’un bon parcours européen ne suffira pas, le président de M6 milite également pour un passage de 20 à 18 clubs en Ligue 1. « Bordeaux était le seul club présent, à l'époque, au conseil d'administration de la Ligue qui s'était opposé au passage à 20 clubs en L1. C'était absurde, se souvient-il. Désormais, il s'agit d'une réforme urgente à mener. Si ce n'est pas en un an, on peut la faire en deux ans. Il faut accompagner ce mouvement. Mais il faut revenir à 18 clubs en L1, notamment, car cela donnera plus de ressources aux clubs. » Et donc moins d’argent à sortir des caisses de l’actionnaire…

Share