Bordeaux adepte de la looser attitude ?

Bordeaux adepte de la looser attitude ?

Photo Icon Sport

Après deux saisons d’irrégularités chroniques en championnat, Bordeaux avait débuté très fort avec trois victoires de rang, puis un match nul déjà plus délicat contre Bastia. Le match à Guingamp a fini par faire craquer le leader girondin, loin d’être aussi convaincant que lors de ses premières sorties. La défaite 2-1 est logique, et pour Willy Sagnol, c’est même une bonne chose de laisser le fauteuil de leader à Lille, son équipe n’étant pas encore taillée pour endosser cette responsabilité. 

« Je ne veux pas dire un non-match, mais une non première période où on a eu l’impression, je n’ai pas envie parler de jeu… Mais qu’on avait surtout perdu nos valeurs. De solidarité, d’humilité et quand vous êtes menés 2-0 à l’extérieur ça devient très compliqué. La perte du statut de leader ne peut qu’être une bonne chose pour nous. Au fil des semaines, c’était peut-être difficile à gérer par les joueurs, le staff, le club en général qui n’est pas forcément habitué à ça. De redescendre d’une ou deux marches va permettre de remettre les têtes à l’endroit », a prévenu l’entraineur bordelais, qui sait bien que les louanges tombaient un peu trop facilement sur son équipe en ce premier mois de compétition. 

Share