Bordeaux a pitié de Planus, mais ça ne suffit pas

Bordeaux a pitié de Planus, mais ça ne suffit pas

Photo Icon Sport

Ancien pilier de la défense de Bordeaux, Marc Planus ne compte pas une seule minute de temps de jeu cette saison. Une situation plutôt prévisible dès lors que les Girondins ont recruté deux défenseurs centraux cet été. Nicolas Pallois et Thiago Ilori sont en effet devant Planus dans la hiérarchie établie par Willy Sagnol, en plus du capitaine Lamine Sané. Mais même en l’absence du Sénégalais et du joueur prêté par Liverpool, le défenseur formé au club devrait être laissé sur le banc au profit du milieu de terrain Grégory Sertic, et ce malgré la compassion de l’entraîneur girondin avant la réception de Caen dimanche. 

« Oui c’est une possibilité, a confirmé Sagnol en conférence de presse. A partir du moment où on déplace un joueur, on s’en prive à un autre poste. Que des joueurs aient 18 ou 33 ans, on met en place une équipe avec le staff. J’essaye toujours de mettre les joueurs les plus en forme au moment opportun. Marc Planus n’a pas encore joué par exemple. Cela arrive dans tous les clubs qu’il y ait des joueurs qui ne jouent peu ou pas. Ce n’est pas une situation évidente. C’est un joueur qui, malgré son temps de jeu inexistant, a toujours eu le même état d’esprit positif. Il aime ce club et il est sur la fin. Ce n’est pas facile à gérer, on aimerait que les joueurs marquent les histoires des clubs, on aimerait leur offrir de belles sorties. Aujourd'hui, nous avons des problématiques de performances. » A moins d’une énorme hécatombe dans l’effectif des Girondins, Planus (32 ans) va devoir accepter son rôle de figurant cette saison.

Share