Sold out contre l'OL, Bordeaux prépare l'avenir

Sold out contre l'OL, Bordeaux prépare l'avenir

Photo Icon Sport

En toute fin de saison, Bordeaux aura la possibilité de jouer son premier match dans son grand stade. Un changement d’enceinte qui n’a pas toujours été facile à digérer pour les équipes françaises par le passé, certains n’hésitant pas à parler d’une malédiction avec les chutes brutales du Mans, de Grenoble ou de Valenciennes dès lors qu’un nouvel écrin est sorti de terre. Mais Bordeaux a tout de même les reins solides, même si Willy Sagnol était le premier à en convenir, le succès et la rentabilité d’un stade dépendent forcément beaucoup des résultats de l’équipe. Et la bonne première partie de saison des Girondins, ainsi que l’annonce d’un Chaban-Delmas à guichets fermés pour le match de dimanche face à Lyon, vont dans le bon sens affirme l’entraineur du club aquitain. 

« Avoir du monde au stade, c’est un objectif aussi, on en a parlé en début de saison. On sait qu’il y a un nouveau stade qui arrive en fin d’année, il faudra le remplir ! Donc il faut proposer, au-delà des résultats, un vrai contenu pour que les gens viennent au stade », a demandé Willy Sagnol, qui sait que l’exigence sera aussi plus grande en terme de spectacle, dans un stade qui pourra accueillir 42.000 spectateurs. 

Share