Un mois pour Brandao, même Pierre Ménès est choqué

Un mois pour Brandao, même Pierre Ménès est choqué

Photo Icon Sport

Grand pourfendeur de l’attaquant bastiais, qu’il a en horreur, Pierre Ménès avait lourdement chargé Brandao sur le coup de tête donné à Thiago Motta en aout dernier. Le consultant de Canal+ a régulièrement expliqué à quel point il détestait le joueur et son comportement, mais ce jeudi, en apprenant que le Tribunal correctionnel de Paris avait décidé de condamner le Brésilien à un mois de prison ferme, Pierre Ménès est tombé des nues. Même si la peine sera transformée en travaux d’intérêt général, la sanction est bien trop lourde aux yeux de Ménès.  

Share